comme-par-magie-P5303133

Photo créditée au site www.le-souffle-creatif.com

J’ai fait mention d’ouvrages sur le processus créatif dans mon dernier article. Et il y en a un qui m’a été gracieusement offert il y a plusieurs mois dont j’aimerais vous parler : le livre “Comme par magie” d’Elizabeth Gilbert.
Elizabeth Gilbert, dont le roman le plus populaire s’intitule “Mange, Prie, Aime”, est une écrivaine américaine qui a décidé très jeune de dédier sa vie à l’écriture. Dans ce livre, elle va donc nous partager son expérience et ses réflexions sur son existence créative en articulant sa pensée autour de six axes : le courage, l’enchantement, la permission, la persistance, le confiance et la divinité. Le livre ne s’adresse pas qu’aux auteurs en herbe, rassurez-vous. Quel que soit votre domaine de prédilection (considéré comme créatif ou non), ces mots pourront tout de même s’appliquer.

J’ai particulièrement aimé la manière de s’exprimer de l’auteur. Elle a une attention aux mots très agréable, la précision des termes lui tient visiblement fort à coeur (pour vous donner un exemple, elle passe un petit moment à faire la distinction entre ce que c’est de faire quelque chose sérieusement et de prendre au sérieux quelque chose). Ce choix méticuleux des mots porte d’autant plus son message : il n’y a pas de place pour une mésinterprétation, on sait toujours précisément ce qu’elle entend en disant telle ou telle chose.
Bourré d’anecdotes (dont un certain genre que j’aime beaucoup qui s’appelle “La parole est à…” où elle explique l’expérience d’autres créatifs et l’enseignement qu’ils ont tiré à travailler leur art), le tout est présenté avec un certain humour qui m’a fait sourire à plusieurs reprises. Si on peut sourire en lisant un livre de développement personnel, c’est assez cool.
Mais surtout, ce qui est pour moi le point fort du bouquin, c’est la façon dont il nous donne des conseils… mystiques. Il y a un peu de magie dans les réponses apportées, comme si elles étaient divines, voire spirituelles. Elles sont aussi libératrices. Elles ont soulevé véritablement un poids qui pesait inconsciemment sur mes épaules.

Je dois cependant vous prévenir : je ne conseillerais pas la lecture de ce livre à des personnes facilement rebutées par les discussions sur la spiritualité. Elizabeth Gilbert croit en certaines énergies, et elle parle de ces croyances tout au long du livre. Elle ne vous force nullement à partager son point de vue. Simplement, je sais qu’il existe des personnes qui n’arriveront pas à la prendre au sérieux sur ce principe là. Et la lecture peut vite devenir très agaçante pour elles.

Quant à l’impact que ça a eu sur moi…
À chaque fois que je me mettais à lire “Comme par magie”, j’étais prise d’une envie irrésistible d’écrire, ce qui m’arrivait rarement à cette époque où j’avais une panne d’inspiration. Et chaque fois que j’avançais dans ma lecture, j’apprenais davantage de choses qui me libéraient dans mon processus d’écriture. J’ai par exemple appris à travailler même lorsque l’inspiration n’est pas présente, juste histoire de garder contact avec mon roman et avec mon art le temps que cette fameuse inspiration revienne. J’ai appris à me permettre de créer quelque chose qui n’est pas original. Qui ne sauvera personne à part moi.De persister à créer parce que j’aime créer et que c’est intéressant de créer. Et un tas d’autres choses que je vous laisserai découvrir si vous décidez de lire ce livre.

Et en dehors de l’écriture ou d’autres tâches considérées comme étant créatives, ma lecture m’a aussi poussée à être en présence de chevaux plus fréquemment. Je me suis motivée pour être plus organisée, pour écrire des articles sur ce blog (même si je trouve toujours des excuses pour ne pas poster plus souvent hehe), pour cuisiner et surtout pour entreprendre de nouvelles tâches juste pour le plaisir d’expérimenter, sans peur de l’échec et du ridicule. Parce que je retiendrai de ce livre que nous sommes tous des débutants, peu importe le domaine. Alors le plus important n’est pas d’exceller, mais de faire.

Bref, je pense que vous pouvez voir que ce livre m’a totalement conquise. J’espère que vous pourrez à votre tour vous tourner vers ce bouquin. Le lire, le comprendre, l’assimiler. Vous mettre à vivre une vie créative et épanouie.

Pensez à boire de l’eau et à tourner votre visage vers le soleil. Comme les tournesols.

Lena.